FUDOSHIN (Groupe Régulier – Adapté) Techniques d’examen

Le dojo, pendant les cours est l’endroit sacré où l’on doit tuer son ego. Dans le dojo, on pratique la technique, on apprend à maîtriser son corps, ceci est la partie visible de l’iceberg. La véritable combat est celui du moi.
Le Dojo. Comme tout autre art martial japonais, le karaté se pratique dans un Dojo. Dojo est un mot japonais, d’origine Bouddhiste,  qui correspond au terme sanskrit place de l’éveil; un endroit consacré à un travail sur soi par le karaté. C’est aussi l’endroit où le professeur partage sa connaissance avec ses élèves. Pour cette raison il est d’usage de saluer en entrant dans le dojo dans la direction du Joseki, et de saluer le professeur en tant que votre hôte. Effectuez le même salut lors de votre sortie du cours, et ensuite en sortant du Dojo. Théoriquement, le Dojo est fait de manière très précise, et chacun de ses quatre murs à une fonction particulière.

Le Karaté Traditionnel Shotokan enseigné au dojo FUDOSHIN n’est pas un sport de combat pied/poing. C’est un art martial dont la pratique sur la durée peut seule établir les progrès réels de la personne et lui permettre d’atteindre un niveau qui repousse les limites à l’infini. Aller au-delà de soi-même dans la pratique et l’entraînement.

Le dojo FUDOSHIN utilise l’art martial comme un moyen de mettre en valeur les qualités humaines, notamment en améliorant la stabilité émotionnelle du pratiquant. La compétition en Karaté ne reflète pas l’essence de l’art martial, il se coupe de ses racines et devient un sport de combat.

Au dojo FUDOSHIN, à travers le Karaté, l’être humain a la possibilité d’améliorer ses capacités physiques et mentales. Les deux aspects sont liés.

Pour les jeunes, le Karaté Traditionnel aide à développer la personnalité et à éduquer le mental, à devenir plus humble et à transformer des situations de conflit en situation de non-violence. Ils peuvent apprendre ainsi à respecter les autres.

Au dojo FUDOSHIN le sensei dirige ses élèves dans la bonne direction. Il le meilleur caractère et la meilleure conduite possible. Parallèlement, il poursuit sa propre progression à travers un entraînement approprié. Le sensei demeure à la tête de ses élèves pour leur montrer la voie.

Au dojo FUDOSHIN, le sensei analyse soigneusement la condition individuelle, physique, psychologique et mentale de chacun des étudiants. Il est le plus à même de les guider dans une direction bénéfique à leur développement.

En ce qui concerne l’enseignement, les cours sont adaptés à chaque tranche d’âge. C’est l’instructeur qui s’adapte et adapte ses cours aux besoins de chacun et non l’inverse. L’instructeur a pour tâche d’intéresser, de faire aimer la pratique du karaté, d’améliorer la concentration, et de maîtriser l’espace.