Notre association (AKS, JKS, IJKA)

A été fondée à l’automne 2000 à Québec par un groupe d’instructeurs qui souhaitaient se regrouper au sein d’une Association autour de sensei Yutaka Katsumata, 8e Dan et directeur technique.

Elle est un regroupement à but non lucratif ayant comme principal objectif de promouvoir et d’organiser, à travers le Québec et les Maritimes, en un groupe homogène, le karaté Shotokan. Chacune des écoles de l’A.K.S. est affiliées à l’IJKA (International Japan Karaté Association), ainsi qu’à la JKS (Japan Karate Shotokaï).

FAIT du karaté non seulement un art mais une véritable science de l’auto-défense en développant ses techniques de combat suivant les notions d’anatomie et de morphologie du corps humain, de physique, de kinésiologie et même de psychologie humaine.

VEILLE constamment à la formation, à la discipline et à l’entraînement de ses instructeurs. Elle est soucieuse d’offrir un enseignement prometteur et de qualité à tous ses membres. Peu importe le club de l’AKS que vous fréquentez, vous serez toujours assuré du professionnalisme de l’équipe d’instructeurs.

Yutaka Katsumata, 7e dan

Katsumata sensei est un diplômé de l’Université de Tokyo ainsi que de l’école d’instructeur du Japon. Il s’est entraîné au Hombu Dojo puis a été envoyé deux ans en Grèce avant de venir au Québec. Il retourne au Japon plusieurs mois par année afin de se perfectionner. Pendant de nombreuses années, il a participé au championnat national de la JKA. Il a terminé au moins cinq fois parmi les huit meilleurs de cet important championnat et a obtenu une 2e place en kata en 1991. En 2007, il a obtenu la médaille d’argent en kumite chez les 40 ans et plus. Il a été à maintes reprises l’entraîneur en chef d’équipes de compétition de niveau international. Katsumata sensei est au Québec depuis plus de 20 ans. Très respecté de ses élèves, il est un instructeur exigeant, compréhensif et ayant des qualités pédagogiques hors du commun.

 

 

Sensei Tetsuhiko Asai 10e dan (1935-2006)

Tetsuhiko Asai était le chef instructeur de la JKS (Japan Karate Shotorenmei) 10e dan.
Contrairement aux apparences, il est bien issu de l’école Shotokan, mais admet être inspiré par les arts martiaux chinois. Son style s’en ressent beaucoup, de par la fluidité de ses gestes, sa souplesse, une attitude féline et une tendance à travailler avec les mains ouvertes. On l’appelait le chat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tetsuhiko Asai est né le 7 Juin 1935, dans la préfecture d’Ehime (sur l’île de Shikoku), au Japon. Il était l’aîné de sept enfants. Enfant, il a eu une formation pour être sumo puis son père (un policier) lui a enseigné d’autres techniques comme le judo et le kendo.

En 1958, Asai est diplômé de l’université de Takushoku, où il avait formé au karaté par Gichin Funakoshi, Masatoshi Nakayama, et Teruyuki Okazaki. Il eu une formation très dure. 150 étudiants y pratiquent quotidiennement les entraînements qui sont, à 70 % la pratique du kihon, 20% de kata et seulement 10% de kumite. Ainsi, 6 mois plus tard si la moitié des pratiquants a arrêté, le jeune Asai continue et dort même parfois dans le dojo. Recommandé par Nakayama, il entra à la Japan Karate Association (JKA) pour suivre le programme de formation d’instructeur et fut diplômé de la formation trois ans plus tard. Asai a remporté le championnat JKA en kumite (combat) en 1961, et en kata en 1963. Il a été champion toutes catégories JKA en 1961, étant arrivé, premier en kumité et deuxième en kata la même année aux côtés de Mikami sensei et de Shirai sensei.

 

 

Tetsuhiko Asai est devenu le premier instructeur à introduire le karaté à Taiwan. Pendant la deuxième moitié des années 1960, il a enseigné le karaté en Hawaï pendant cinq ans, avec ses élèves, y compris Kenneth Funakoshi (cousin de Gichin Funakoshi). Au fil des ans, Asai a été nommé directeur technique au sein de la JKA. Après la mort de Nakayama, la JKA a connu des troubles politiques et des divisions ; Asai et ses collègues (y compris Keigo Abe et Mikio Yahara ) ont formé un groupe, et Nakahara Nobuyuki et ses collègues ont formé un autre groupe, qui en 1999 a été officiellement reconnu comme la JKA. En 2000, il fonde le International Japan Karate Asai-ryu et la Japan Karate Shoto-Renmei.

 

 

 

En dehors du classement de 10e dan en karaté Shotokan, il aégalement été 3e dan de Jodo, 2e dan en judo, 2e dan en jukendo, et 2e dan de kendo. Très créatif et combattant étonnant, il contribuera au karaté en apportant quelques katas très empreints de son style.

Asai Sensei est décédé le 15 août 2006 suite à une leucémie.
Il reste connu pour sa rapidité, son courage, ses techniques très particulières et sa grande souplesse.